Actualités 2018

(((_EVIAN®SPA, massages en musique, avec l’ateliergh, 2015-2018

Gaël Hiétin de l’ateliergh m’a proposé d’accompagner les séances de soins-massages en musique.
Condition préalable : négocier un voyage dans les Alpes. Fait ! Je récolte alors sur place pendant une semaine (ironie du sort il a plu tous les jours) autant de registres autour de l’eau : ruisseaux, pluies, coulées, cascades, faune environnante, sonnailles de vaches en alpages, vents…de près comme de loin, avec un enregistreur Nagra et un hydrophone. Je me rappelle cette lenteur du corps à l’œuvre pendant l’acte d’enregistrement sur le terrain, presque comme une danse butō !
La suite se passe en studio dans lequel près de 9h de créations de paysages sonores-musiques ambient éthérées divisées pour les 4 types de soins sont alors produites (céleste, minéral, précieux, vital). L’idée était de déranger l’ordre souvent établi entre bruitages réalistes et sons instrumentaux avec comme des jeux de morphings, des formes interverties, des tours de passe-passe entre réalité et fiction. Aussi, le traitement électronique des bruitages révèle parfois des singularités de la matière en mouvement, avec quelques surprises comme lorsque l’eau se faufile entre les cailloux et que l’on entend les cailloux plutôt que l’eau.

AVEC : enregistrements de terrain (Alpes), rhombes, tuyaux harmoniques, carillons à vent, gongs, culbutos, valiha marovany, lithophone, célesta, bouteillophone, boîte à tonnerre, chimes, crotales, boîtes à musiques, électronique.
En écoute en ce moment à Hanoï et bientôt (gros retards sur les travaux) à Doha au Qatar.

Céleste détail #1 (08 :35)

Céleste détail #2 (11 :41)

Minéral détail #1 (12 :45)

Minéral détail #2 (14 :06)

Précieux détail #1 (15 :30)

Précieux détail #2 (18 :39)

Précieux détail #3 (15 :52)

Vital détail #1 (12 :14)

Vital détail #2 (12 :26)



Crédits : ateliergh

(((_ÉCOUTE

Après un long temps record d’accordage, de disposition, d’accommodage d’instruments et mailloches, de temps techniques, pratiques, logistiques et bien sûr de jeu, je suis très heureux de vous faire enfin entendre mon ensemble de percussions électroacoustiques.
J’entends y déjouer quelques archétypes avec une touche de bienveillance (à vérifier). Les sonorités, emplies de matières végétales, minérales, animales ou synthétiques dialoguent -en l’occurrence- avec quelques modulations électroniques facétieuses ; des échanges pour une musique boisée, bronzée et surtout bien timbrée.
Tout est approximativement jouable scéniquement en temps réel.

# Arabesques introspectives (06 :05)

# Scat (02 :44)

# Soubresaut, tour en l’air (08 :21)

# Blue Country (03:27)
# Boom hackers (04:46)
# Bourrée (pas de) (04:25)
# Funq (03 :03)
# Entrechat 8 (04 :00)
# Ballets (03 :01)

Avec :
Du groove funky olé-olé, des musiques de road movie onirique sans chichis, de l’introspection méditative, des balades avec paysages inclus ou pas, des courses de tortues étoilées, des sons à la fois étranges et finalement étranges mais sympathiques tout de même, des temps presque shamaniques d’un autre âge d’aujourd’hui, des éclairs, des tempêtes puis l’accalmie, des choses sublimes comme ça, exceptionnellement pas de rire ou alors lointain, pas de chansons pour le moment, une espèce de hip-hop blues country pachydermique.

Avec aussi :
Tom basse très bas, cajon, Bazoomba, caisse claire, timbales, tambour sur cadre, 6 cymbales, triple bongo, gong tam-tam, ressorts, vase d’expansion de chauffe-eau, cloche, woodblock, Boomwhackers, shruti box, hochets, 15 paires de mailloches, tissus, perles, gomme tackante, papier de soie, 4 pédales MIDI, 1 contrôleur MIDI, 15 micros, table de mixage, ordinateur, vue sur jardin, silence.

À venir : ensemble de gongs, kalimbas et Hang préparés, guimbardes + générateur d’oscillations, musique pour 1 tambour et 25 mailloches.

(((_Un « tombeau » pour une fiction musicale de Jean-Jacques Birgé (CD)



Je suis heureux de finir le disque de Jean-Jacques par une pièce produite pour l’occasion avec boîte à musique-orgue, sifflement, électronique et bol chantant.
Plus d’info sur le disque ICI

Centenaire de Jean-Jacques Birgé (1952-2052)
Tombeau de Birgé (07 :22)

« Jusqu’au Tombeau final, où Birgé laisse Sacha Gattino lui composer un hommage, avec boîte à musique vintage, sifflements planants et battement électronique. A l’heure de l’ultime rembobinage, cela sonne comme une boucle poétique, qui renvoie à la séquence d’ouverture, un siècle plus tôt. Comme si le temps était sphérique, comme une ultime pirouette pour dire qu’aux voies rectilignes il faudra toujours préférer suivre les courbes sinusoïdales… »
Jacques Denis dans LIBÉRATION du 6 septembre 2018

(((_Le Tintinnabulum a déménagé !


Après plus d’un an de travaux maison/studio/jardin, Le Tintinnabulum est opérationnel.
Le nouvel espace de travail insonorisé comme il se doit est toujours à Rennes mais au fond d’un jardin.
Voir plus ICI.

(((_La pluie à midi, livre-jeu numérique 2016-2018

est un livre et une application de Julie Stephen Chheng pour enfant à partir de quatre ans, produite par les Éditions Volumiques et Agat films & Cie Ex Nihilo pour laquelle je me suis occupé du son : bruitages (notamment à l’aide d’un hydrophone et instruments-bruiteurs plongés dans l’eau), musiques (célesta, marimba, tambour d’eau, électronique …) et conception de la programmation.

« À travers un océan interactif, des séquences animées et des jeux, l’histoire de Joe devient interactive. Tous les poissons qui peuplent l’océan sont à collecter et il faut aider Joe à retrouver son aileron perdu à travers quatre jeux. Pour toujours plus d’aventures, l’application évolue selon la météo locale de l’utilisateur et le moment de la journée. »

Plus d’infos ICI

(((_CITÉ DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE, exposition Effets spéciaux – crevez l’écran !

Montage personnalisé du parcours interactif de l’exposition.
Conception : Yassine Slami
Musique, design sonore : Sacha Gattino & Jean-Jacques Birgé
Avec : échantillonneur, gong tam-tam, harmonica, guimbarde, élastiques, casseroles, cloche, échantillons historiques et électronique.


• Création avec Jean-Jacques Birgé de la charte sonore et diverses musiques pour les applications interactives.

[Exposition du 17 octobre 2017 au 19 août  2018]

Plus d’infos ICI

  • Me contacter :

    contact (at) sachagattino (point) com