Actualités 2019

(((_Musiques de plantes

Une pensée d’abord pour le compositeur Mamoru Fujieda qui est -à ma connaissance- l’inventeur avec Yuji Dogane en 1994 de la transposition en signal MIDI du potentiel électrique végétal (album Ecological Plantron puis plus tard chez le label Tzadik Pattern of Plants).
Au-delà de quelques discours un peu mystiques qui fleurissent aujourd’hui, c’est toujours intéressant d’interpréter une énergie non humaine, « des procédés opérationnels qui garantissent une musique survenant comme de son propre accord, sans l’assistance d’un maître, projetée par des forces naturelles. » (Nyman, Michael, Experimental music, Cage et au-delà, [1974], éd. Allia 2005, p.56).
Se serait presque une redite un peu fade aujourd’hui si les musiques « créées » pour l’occasion n’étaient pas pour un film à venir qui s’intitulera « Je suis un arbre qui parle » de Carole Contant (avec notamment Antoine Garrec dans son presque propre rôle). En voici donc quelques extraits-tests :

Soirée#1, pour 100 échantillons acoustiques

Soirée#2, pour 20 échantillons électroacoustiques

Soirée#3, pour échantillons d’orchestre et électronique

Matin#1, pour électronique et échantillons de marimba

(((_Tour de table (en cours)
est un ensemble de percussions amplifiées, sur table, avec une grande variété de timbres pour un espace réduit. Un petit orchestre.
L’espace de jeu accueille autant d’instruments chromatiques, diatoniques, pentatoniques que de bruiteurs, matériaux à hauteurs indéterminées ou approximatives, parfois volontiers dissonants (instruments préparés, objets du quotidiens détournés ou autres échelles extra-occidentales). L’ajout d’aimants, ressorts de montres, grelots, éponge en inox, étouffoirs, ou micro-billes vient délicatement troubler les vibrations.
Les diverses mousses acoustiques taillées sur mesure permettent de lover facilement les divers objets tout en gardant les résonances et calages. Elles peuvent s’empiler rapidement pour offrir de la place à d’autres matériaux et ainsi moduler le jeu. 6 microphones sur cols de cygne quadrillent la table. Une ergonomie et un aménagement spatial longuement éprouvé et mûri pour une aisance gestuelle optimum !
Avec : métallophones, mbira 5 octaves préparée, kalimbas, cloches, clochettes, bol chantant, crotales, cymbales, gongs chinois, gong vietnamien, madga (potée Indienne), lames balinaises en bronze, ressorts, lithophone, carillons-boules, scie-cloches, cloches à pâtisserie, timbre d’horloge, bâton d’eau, moulin à musique, tambour sur cadre, cithare, 11 paires de mailloches, pédales et contrôleur MIDI, 10 micros, ordinateur et traitement électronique en temps réel.

(((_Belle année à vous

 

 

  • Me contacter :

    contact (at) sachagattino (point) com