La Combinatoire à combines

Préliminaires ↓

est un ensemble électro-acoustique en temps réel, dédié à la scène avec :

Instruments préparés, détournés, hybridations, interversions, les techniques sont étendues et les gestuelles à la mesure de l’hétérogénéité des matériaux. C’est une expérience soliste à voir autant qu’à écouter.

Préalablement, plus de cent instruments-objets  acoustiques* ont été enregistrés en studio ou en voyage. S’ensuivent  plus de 300 cellules choisies et minutieusement préparées une par une, transposées au clavier-contrôleur sur une moyenne de 3 octaves (10.000 sons), équilibrées, parfois préprogrammées et classées en séries ou sous-séries.
C’est une programmation aléatoire faite de probabilités qui permet ensuite de rejouer, revitaliser ces milliers de cellules. Les sons sont tirés au sort au clavier mais pour ceux harmoniques ou mélodiques les touches produisent les hauteurs exactes (flutes, métallophones, gongs, cithares…), le système tonal est donc –relativement- conservé. Surviennent néanmoins systématiquement des combinaisons surprises qui demandent à être accueillies et apprivoisées dans l’action avec toute l’attention et réactivité requises.

Aussi, pour le clavier comme pour les dispositifs sur mesure et instruments tangibles qui l’entourent, différents types d’échantillonnage en temps réel avec cycles-répétitions-rythmisations permettent aux entrelacs harmoniques et aux polyrythmies de se développer. Quant aux  traitements numériques en direct, ils élargissent les possibilités en jeu.

L’ensemble concilie les technologies numériques avec des sources acoustiques mais aussi la tradition des musiques indéterminées avec celle des musiques répétitives. La matière est intimement explorée en  troublant le réel avec une sensualité facétieuse. C’est une orchestration un peu bruitiste, ambient, extra-occidentale, electronica, expérimentale, minimaliste, électroacoustique, contemporaine sur les bords.

___Quelques perspectives en cours : scénographie lumière, captation-diffusion vidéo en temps réel, séquences vidéos (iconographie historique et « collections » d’instruments à animer).

LA COMBINATOIRE À COMBINES (v3, hiver 2022)
…l’arrivé du tambour électro-organique dans l’ensemble et début de développement de la table de résonance + micro contact.

LA COMBINATOIRE À COMBINES (v2, été 2022)
Des potentialités bien élargies.
≈ 100 instruments-bruiteurs-objets,
300 cellules acoustiques (x ≈3 octaves),
≈ 10.000 sons « accordés ».
Les sous-sélections, manipulations et traitements sont enrichis, les phrasés plus longs (4 échantillonneurs).
Quelques formules mathématiques m’ont tourneboulé quelques temps (du type : (Input*0.49469) +0.2706 ; Max(Min(Input, 0.95552), 0.743447)…).
L’interface de jeu est réduite, concentrée (pour le moment) sur la clavier-contrôleur et le mbira.

Détails #1 (V2)

LA COMBINATOIRE À COMBINES (V1, printemps 2021)
Détails #1 (V1)

Détails #2 (V1)
Où les musiques peuvent être un peu bruitistes-traditionnelles-electronica-expérimentales-minimalistes-électroacoustiques-contemporaines sur les bords.

La nuit rotatoire (V1)
Où les endormissements étaient accompagnés de rythmies, de mouvements de la tête, d’avant en arrière comme faisaient les lecteurs de la Torah à la synagogue avec papi, comme de doux headbangings.

  • Me contacter :

    contact (at) sachagattino (point) com